mercredi 18 avril 2012

Patch anti-douleur avant un vaccin : utile ou pas ?

Ma fille vient d'avoir 2 mois et a reçu ses premiers vaccins hier. La pédiatre nous avait prescrit les fameux patchs anti-douleurs à appliquer 1 h avant la piqûre. J'avoue que je me pose la question de leur utilité. Ils anesthésient la douleur provoquée par l'aiguille en surface, mais pas celle de l'injection. Notre fils, qui a bientôt 4 ans, était suivi par notre médecin généraliste, et celui-ci ne nous avait jamais proposé les patchs. Au moment de la piqûre, notre petit lutin pleurait, puis se calmait au bout d'une minute dans mes bras. Rien de bien dramatique. Je me suis donc dit que je pourrai comparer et voir s'il y a vraiment une différence cette fois-ci.


Une heure avant le rendez-vous, nous avons donc posé les deux patchs sur les fesses de notre puce. Et nous sommes partis pour le rendez-vous (40min de trajet, on vit à la campagne !). La première chose que j'ai remarqué, c'est qu'il ne faut pas laissé le patch plus d'une heure à un nourrisson. Ok, mais comment gérer le retard du médecin ? Ma fille a gardé ses patchs pendant plus d'1h30 ! Si on lui enlève avant le rendez-vous, peut-être qu'ils ne feront plus effet ... Bref, pas simple.

Le moment du vaccin est enfin arrivé. J'ai porté ma puce contre moi, et la pédiatre l'a piquée. Résultat, oui elle a pleuré, et non pas moins que son frère. Avec ou sans patch, pour moi, le résultat est le même. Bien sûr on ne peut pas connaître la douleur que ressent son bébé, mais je reste sceptique quant à l'utilité de ces patchs. Pour la prochaine visite, je vais continuer à lui en mettre, dans le doute, mais je ne suis pas convaincue.

Et vous ? A votre avis, patch ou pas patch ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...