mardi 28 août 2012

Mariage n°2 : C'est champêtre !

Pour ce deuxième mariage, l'ambiance était complètement différente. Le thème était un mariage champêtre ! J'ai adoré la décoration un brin rétro et haute en couleurs. Comme je pense que des photos valent mieux que des mots. Je vous laisse découvrir ...
















Un plaisir pour les yeux et les papilles ...


vendredi 24 août 2012

Un billet pour ne rien dire

Ecrire un billet qui parle de tout mais surtout de rien ... C'est possible, la preuve ! Toi, gentil lecteur (ou lectrice), auras-tu la patience d'aller jusqu'au bout de cet article. Sache que je ne t'y raconterais rien de bien passionnant. Tu n'y feras pas de grandes découvertes. Je ne vais te parler ni de ma famille, ni de mes vacances, ni de mes sorties. J'aborderai encore moins les sujets à la mode comme l'allaitement, le maternage ou le portage. Mon avis ? Tu ne le connaîtras pas. Enfin, pas aujourd'hui en tout cas.

Tiens, je vais me permettre de te poser quelques questions. Qui es-tu ? Pourquoi es-tu passé par ici ? Autant que ce billet serve à quelque chose, même s'il ne t'apprend rien. Laisse moi un petit commentaire à la fin.

Je ne saurais pas expliquer d'où me vient l'envie de ne rien te raconter. Peut-être parce que sur chaque autre blog, tu ne vas pas t'ennuyer et qu'ayant pitié de toi, je te propose un moment d'ennui. De l'ennui pur qui va simplement te permettre de te vider l'esprit. D'ailleurs je suis sûr qu'en lisant mes propos tu penses déjà à autre chose. Et tu as le droit ! Laisse ton esprit vagabonder ! Cet article est fait pour ça ... Je ne t'en voudrai pas. 

A quoi tu penses ? Tu te dis peut-être : "Où veut-elle en venir ? A t-elle perdu l'esprit ? Cherche t-elle à nous embrouiller ? L'inconsciente ! Elle va perdre son lectorat à divaguer de la sorte !!!" Et moi je ris. Je pouffe, que dis-je, je m'esclaffe ! Je perds la raison ... J'exorcise toutes les mauvaises pensées qui parfois m'accompagnent. J'en ressors détendue, sereine et prête à reprendre les rênes de ce blog de façon lucide. 

Serais-je au moins lue ...


mercredi 22 août 2012

Mariage n°1 - Quelle chaleur !

Et de un ! Le premier mariage s'est déroulé dans une chaleur caniculaire. Nous avons tout simplement cuit ! Mais commençons par le début.

Ma journée a démarré par une séance chez le coiffeur. Je me suis finalement décidée pour un carré plongeant. Une valeur sûre puisque c'est ma coiffure depuis presque un an. La coupe se passait bien, jusqu'à ce que ma coiffeuse me fasse remarquer quelque chose. 

"Tiens, tu commences à avoir des cheveux blancs !"
Quoiiiii ??? Non ce n'est pas possible. Il doit y avoir une erreur sur la personne. Je n'ai que 30 ans ! 
"Et il n'y en a pas qu'un dis donc !"
Merci d'en rajouter une couche ... O_o ... heum ... J'adore ma coiffeuse ... Tout en délicatesse ! 
"Mais bon, me rassure t-elle, dans la masse ça ne se voit pas."
Et là je dois dire ouf ??? Ma mère a eu ses premiers cheveux blancs vers 50 ans et moi j'ai 20 ans d'avance !!! Serais-je condamnée à adopter une coloration dans quelques années, puis pour toujours ? Ok je sais, ce n'est pas grave. Et normalement, ce genre de nouvelles, je m'en fiche. Mais là, je ne sais pas pourquoi, ça me fait flipper ! Je me sens vieillir tout à coup ... La crise de la trentaine, ça existe ?

Enfin, au final, voilà le résultat ! Un carré plongeant, de nouvelles chaussures, un vernis flashy et une robe assortie. Je suis plutôt contente du résultat.




Pendant la cérémonie, nous étions tous soulagés de pouvoir nous mettre au frais dans l'église. Il faisait plus de 40° dehors en plein soleil ! Pendant le vin d'honneur, tous les invités cherchaient de l'ombre. De mon côté, je me suis réfugiée dans la maison des parents du marié pour donner son goûter à la crevette, mais ensuite impossible de ressortir. Elle n'aurait pas supporté. Au bout d'une heure et demi, mon homme est quand même venu prendre le relais, histoire que je boive un verre de champagne tiède avec les autres invités. Sympa ! 

Avant que le repas ne débute, nous avons confié la crevette à une amie, et la soirée a enfin pu commencer. Nous avons bien mangé et bien bu (beaucoup d'eau !!!). Le crapaud a adoré jouer avec les autres enfants, avant de tomber de fatigue vers minuit dans une petite salle adjacente. Nous lui avions prévu un matelas.  C'était trop mignon de le voir se trémousser sur la musique ! L'ambiance de la soirée était sympa, mais un peu calme, probablement à cause de la chaleur. La salle ne se rafraîchissait pas. Dès que nous dansions, nous nous retrouvions trempés de sueur. La mariée (la pauvre !) a transpiré comme jamais. En tout, 150 litres d'eau ont été bus ce jour-là ! Je suis repartie vers 3h30, en ayant gagné un repas au restaurant. Et oui, personne ne m'a battu au quizz sur les mariés ! En plus, ce sont eux qui nous inviteront. Mon homme peut me féliciter !
Ce que je retiendrai de cette journée ? Des mariés heureux, une famille et des amis réunis, un grand bonheur, une belle décoration de table, mais surtout beaucoup, beaucoup, beaucoup trop de chaleur ... Je ne souhaite à personne de se marier un jour de canicule ! 


lundi 20 août 2012

La crevette a 6 mois !

Incroyable ! La crevette vient d'avoir 6 mois ! Elle, qui était née prématurée, a bien rattrapé son retard. Elle se place facilement dans le milieu des courbes de taille et de poids.


La diversification alimentaire s'est faite sans problème. Aujourd'hui, elle mange un pot de 120g de légumes le midi et une compote de 120g au goûter. La prochaine étape sera d'augmenter les quantités progressivement et de découvrir de nouvelles saveurs. Mais il faut dire que je me donne du mal pour préparer un maximum de purées et de compotes maison. Je veux que ma crevette d'amour déguste ce qu'il y a de meilleur. Et de temps en temps, un petit pot tout prêt vient compléter le menu. Bah oui, ça dépanne !


Depuis une semaine, elle a découvert le retourné ventral ! Elle passe du dos au ventre toute seule. Le seul problème, c'est qu'une fois retournée, mademoiselle reste coincée. Les premières nuits, ça nous a valu quelques pleurs de détresse. Aujourd'hui, elle a l'air de s'en accommoder. Le matin, on la retrouve parfois sur le dos, parfois sur le ventre. D'autre fois, elle se coince une jambe entre deux barreaux de lits. Et oui, il fait trop chaud pour mettre une gigoteuse, alors la crevette se déplace dans lit à force de bouger. Mais, dans tous les cas, nous sommes accueillis tous les matins par de grands sourires.


Si la demoiselle est aimable du matin jusqu'au goûter, le soir c'est une autre histoire. Passé 18h, le petit ange se transforme en petite diablesse, bien décidée à se défouler jusqu'à son biberon de 20h ! A ce moment là, rien ne la calme. La seule solution, la bercer. Quand nous sommes à deux, nous nous relayons auprès de sa majesté la crevette. Quand je suis seule, j'ai testé l'effet JPMBB : résultat garanti ! Mais, par ces fortes chaleurs, j'évite. On se servirait de bouillottes l'une pour l'autre. 


A 6 mois, la crevette est bien éveillée, malgré un petit retard du à son arrivée prématurée. Elle attrape les objets qu'on lui tend, se les passe de main en main. Elle aime attraper ses pieds, sucer sa main et deux ou trois doigts. Elle adore qu'on lui fasse des bisous partout ou de petits bruits rigolos qui nous assurent presque à chaque fois de grands sourires ! Et moi, j'adore la voir sourire ! J'adore ses grands yeux qui me regardent avec attention. J'adore la couvrir de bisous sur le visage. Je ne me lasse pas de la voir évoluer de jour en jour. J'aime l'observer échanger des regards avec son grand frère. Je pressens d'ailleurs que ces deux là vont bien s'entendre plus tard. Je ris de la voir crachouiller et postillonner (c'est son truc du moment !) en pinçant ses petites lèvres. J'adore ses petites cuisses dodues, ses petits bras joufflus, sa petite bouille rieuse, son petit ventre rebondi, ses petits pieds qui sont à croquer ...


Je l'aime tout simplement ... 

jeudi 16 août 2012

Mon marathon mariage

Ne vous emballez pas ! lol Non, je ne me marie pas. Je suis déjà mariée. Je ne vous l'avais pas dit ? C'est juste qu'une série de trois mariages m'attend, pendant trois weekends d'affilés. Et ça commence samedi !


Franchement, je ne sais pas si je vais m'en remettre. En ce moment je bosse jusque 19h (horaires d'été) et je travaille même le weekend du deuxième mariage ! Mon corps va t-il survivre ? Il faudra bien. Mais mine de rien, ça demande de l'organisation. J'ai déjà prévu les personnes qui garderont mes enfants à chaque fois. Le crapaud va assister à deux des trois mariages (pas le choix). La crevette sera placée chez des amis ou chez nos parents.

Question tenue, j'ai deux robes. Ça devrait aller. J'en ai toujours une ancienne qui traîne dans mon dressing. Bon il me manque la veste pour le premier mariage, mais d'après la météo, je n'en aurai pas besoin ! Ouf !!! Le hic ... les chaussures. Je ne les ai pas encore trouvées. Bon pas de panique, samedi matin j'ai rendez-vous chez ma coiffeuse. Je vais partir plus tôt et tenter de trouver la paire de mes rêves en 1h (ou moins) top chrono. Ce n'est pas gagné !

J'hésite encore sur la coiffure : je reste sur un carré plongeant ou je tente une coupe plus courte ? J'ai peur d'être déçue. Pour tout vous dire, ma coiffeuse habituelle est en congés maternité, et c'est sa patronne qui va s'occuper de mes cheveux. Mais, les rares fois où c'était elle, j'ai souvent été déçue. Je crois que je ne vais pas tenter le diable. Je vais rester sur des valeurs sûres ! En tout cas, je constate déjà que trois mariages, ça va mettre un coup à mon porte-monnaie ...

A vos marques ... prête ... partez !!!

mardi 14 août 2012

Bienvenue au musée #1

A l'accueil d'un musée, on voit de tout. Des personnes sympathiques et touchantes, d'autres plus discrètes ou exubérantes, mais également des visiteurs malpolis et irrespectueux. Heureusement, ces derniers sont les plus rares. En tout cas, ça me donne de petites anecdotes à vous raconter.


Cette semaine, pour mon premier article au musée, il s'agit d'un coup de coeur :

Les personnes âgées peuvent être très drôles. La semaine dernière, nous avons fait la connaissance de deux mamies. Je leur donnais 70 ans environ. Très en forme et sympathiques, elles nous expliquent qu'elles visitent des musées, afin d'observer ce qui existe déjà. Elles ont pour but d'organiser une exposition l'année prochaine. Elles étaient tellement adorables. Elles se chamaillaient comme deux copines sur le ton de la plaisanterie. L'une n'arrivait pas à prendre de photographies avec son appareil. "Rhaaa ... attends, laisse moi voir !" lui dit son amie. Et les voilà, en train d'essayer de le faire fonctionner. Résultat : plus de batterie ! Pas grave, elles en ont un deuxième.

Elles nous expliquent aussi qu'elles sont un peu fatiguées. Elles ne vont pas visiter trop longtemps notre musée. En effet, elles arrivent tout droit de Bretagne, 800 km !!! Elles étaient parties le matin même ! "Nous sommes passées par Paris", nous racontent-elles, "heureusement, il n'y avait pas de bouchons." Quelle énergie !!! Elles ont l'air à peine fatiguées ... Avec ma collègue, nous n'en revenons pas. Elles ont fait toute cette route, toutes les deux en voiture, comme deux copines parties pour un road trip ! 

Je leur tire mon chapeau ! C'est un bonheur de rencontrer des personnes aussi drôles et agréables. J'espère avoir encore autant d'énergie et de bonne humeur au même âge. Leur parcours ne faisait que commencer. Je leur souhaite un bon voyage ...

Cet exemple de rencontre, c'est une des choses que j'aime dans mon métier. Le contact avec les gens, transmettre une histoire et des émotions, échanger ... J'aime avoir la possibilité de faire connaître un patrimoine et une histoire locale. Moi-même je découvre et j'apprends chaque jour. J'ai vu récemment un reportage sur le patrimoine culturel et les musées en Grèce. Par manque de budget, soit ces lieux sont laissés à l'abandon, soit on y manque de personnel. Et je comprends que la culture passe au second plan en cas de crise. Pourtant, oublier son patrimoine, c'est oublier son histoire. Et comment avancer si l'on ne se souvient pas de ses erreurs passées ? A mon sens, c'est l'un des nombreux rôles d'un musée que de continuer à faire vivre la mémoire.

lundi 13 août 2012

Chambre dinosaures, chambre de garçon [déco]

Pendant que ma puce rêve au pays des fées, son grand frère a rejoint le monde des dinosaures

Nous avons aménagé un nouvel espace pour notre crapaud pendant ma grossesse. Nous voulions qu'il change de chambre avant la naissance de sa soeur. Aujourd'hui, c'est la petite qui dort dans son ancienne chambre.

La transition s'est bien passée. Nous l'avons consulté pour les couleurs des murs, vert et bleu, et pour le thème. Il était en plein dans sa période dinosauresEt voilà le résultat :


Attention, bazar en vue ! 
Deux belles armoires, trouvées chez Ikea.
On aperçoit aussi son bureau d'écolier, chiné sur une brocante.




Avec un petit garçon de 4ans, on ne pouvait pas passer à côté de Cars. 
Son lit, qu'il avait déjà avant le changement, est à 100% dédié à ce film. 
En linge de lit, nous avons aussi Toy Story et Winnie l'Ourson.
Et j'ai craqué pendant les soldes, je lui ai commandé des draps dinosaures !


Il a aussi sa bibliothèque, ultra chargée ! 
Attention, ça déborde !!!


Ça vous plaît ? En tout cas, lui, il adore !

vendredi 10 août 2012

C'est la faute de beau-papa !

Si la crevette pleure autant, c'est la faute de beau-papa !


La petite histoire, c'est que j'ai eu un premier bébé très calme. Il pleurait peu, ne réclamait quasiment jamais ses biberons. C'était un vrai petit ange. Il était si tranquille que les gens ne pouvaient pas s'empêcher de faire des remarques et plus particulièrement beau-papa. 

"Vous avez de la chance. Profitez parce que le prochain ce ne sera sûrement pas pareil !"
"Il est calme ce loulou, mais le deuxième c'est ne sera peut-être pas la même chose !"

Et à chaque fois, c'était la même rengaine. A croire que l'on ne méritait pas d'avoir un bébé calme. A croire que les autres étaient jaloux que le petit ne nous en fasse pas baver ! Etre parents, ça doit forcément être le parcours du combattant. 

Le crapaud a commencé à faire ses nuit à 3 semaines. Inconcevable pour beau-papa ! 

"Ne vous réjouissez pas trop rapidement ! Il peut changer de rythme et se réveiller à nouveau la nuit ! Ne criez pas victoire trop tôt !"

Non mais franchement ! Pourquoi ne s'est-il pas réjoui pour nous ? Parce que lui a passé trop de nuits blanches avec ses enfants ? Le crapaud a gardé son rythme et, à part quand il était malade, il a toujours bien dormi la nuit. Dommage beau-papa, tu n'as pas pu nous dire "Je vous l'avais bien dit !" Sur ce coup là, tu t'es trompé et j'en suis bien heureuse !

Sauf qu'aujourd'hui, notre deuxième (la crevette) n'est pas aussi facile. Tous les soirs, elle pleure, jusqu'à ce qu'on la couche. La nuit, elle dort très bien (elle a fait ses nuits vers 2 mois). Mais, quand elle rentre de chez la nounou (où elle est un amour), elle hurle. C'est son heure. Elle se défoule ! Et c'est normal ! Elle a besoin de pleurer, plus que son frère ! Alors, quand chaque soir, elle entame sa sérénade, je ne peux m'empêcher de penser "C'est la faute de beau-papa !" Il nous aura tellement souhaité d'avoir un deuxième enfant insupportable, qu'il nous aura porté la poisse. Merci beau-papa !!! :p

mardi 7 août 2012

Vacances en famille #3 : Balades dans les châteaux de la Loire

Il était temps de clôturer le récit de nos vacances en famille. 
Voici un résumé de nos balades dans les châteaux de la Loire 
en photos !


Le château de Blois

Bienvenue à Blois, un château bien ancré dans les hauteurs sa ville.

On installe la crevette pour son premier tour en porte-bébé et c'est parti !

 Oh le roi ! Ah non c'est le crapaud qui trône ...

Le porc-épic, symbole du roi Louis XII.

 Qu'est-ce qu'elle est grande cette cheminée !!!
Le crapaud les a toutes inspectées.

 L'escalier monumental a impressionné le crapaud.

Dernière photo souvenir !


Le château de Chambord

"C'est mon château !"

Pique-nique dans le parc du château. 
En garde chevalier !!!

Hey, attendez moi ! 

L'escalier central à double hélice.

 Le puits de lumière au centre de l'escalier

Attention, ça mord !!!


Amboise et le Clos Lucé,
la maison de Léonard de Vinci

 Nous longeons le château ...

Rencontre inattendue avec des canards !

Nous sommes chez M. Léonard De Vinci lui-même ... 
Belle maison !

Nous avons profité des grands jardins pour nous balader.

Ho hisse !!! Ça monte ! 

 Le crapaud est un vrai touriste.

Quelle belle maison il avait, ce Léonard !


Le château de Chenonceau

Une grande allée nous conduit jusqu'au château. 
C'est magique ...

Miroitement à la surface de l'eau.
Ce château me laisse rêveuse ...


Le crapaud aussi est rêveur ...


Un des plus beaux châteaux,
mais aussi un des plus fréquentés.

Bonnes vacances !!!

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...