vendredi 7 septembre 2012

La crapaud a fait sa rentrée

Mardi 4 septembre 2012, il est 7h00, mon réveil sonne. Wahouh comme c'est dur de se lever ! Je m'extirpe tant bien que mal de mon lit, mais bien décidée à m'activer. Aujourd'hui n'est pas un jour comme les autres ... C'est la RENTREE !!!


Heureusement pour moi, cette année, la rentrée sera plus facile. Le crapaud entre en moyenne section (MS pour les intimes). Il est déjà content et excité de retrouver son école et ses copains. Toutes les affaires sont déjà prêtes. Oui, en maman prévoyante (de dernière minute), j'avais déjà rassemblé le nécessaire demandé par les enseignants (la veille à 22h) :
  • un sac à dos (Cars : je n'ai pas pu y échapper cette année)
  • une boîte de mouchoirs (euh c'est pour lui ou pour les mamans ?)
  • un paquet de lingettes (pour débarbouiller les morveux ... beurk)
  • une boîte avec une tenue de rechange (qui ne servira pas j'espère !)
  • une paire de chaussons (Titeuf)
  • la carte de bus
Nous sommes parés ! Le crapaud est prêt ! J’attrape prestement la crevette qui jouait les marmottes dans son lit. (Pourvu qu'elle ne réclame pas son biberon à l'école ...) Une petite photo pour la route et c'est parti !!!



Devant le portail, je me sens forte (comparée à l'année dernière). Je regarde avec compassion les mamans d'écoliers débutants et apeurés par toute cette agitation. L'effervescence de la rentrée, le crapaud la gère très bien. Il est à l'aise, il est chez lui. C'est SON école ! Je suis fière de mon petit garçon ... 

Nous attendons tous le signal, prêts à nous ruer vers les classes. Trois, deux, un ... partez ! La grille s'ouvre. La foule s'engouffre. Je me dirige vers le couloir des maternelles. Objectif : trouver la classe du crapaud. Premier coup d'oeil à la première liste : pas de crapaud. Il est donc dans la salle suivante. J'arrive devant les noms des élèves : toujours pas de crapaud. Euh ... il y a un soucis là. Je revérifie une deuxième fois les deux listes, mais non, son nom n'est pas réapparu entre temps. Mon cerveau s'emballe : aurais-je oublié une formalité ? Mon fils n'est pas inscrit ? A-t-il été oublié ?

Je pose alors la question à une ATSEM que je connais bien. "Ah il doit être dans la classe de maîtresse M., dans l'autre couloir !" Gloups... Ils ont mis mon crapaud, mon bébé, mon tout petit ... avec les grands ! Car dans l'école, une seule des classes de maternelles se trouve dans le bâtiment des primaires. Nous faisons donc demi-tour et nous nous rendons de l'autre côté. Effectivement, le crapaud trouve tout de suite le porte-manteau avec son nom. Voilà enfin sa nouvelle classe et sa nouvelle maîtresse. 

C'est là que l'émotion me rattrape. Je suis un peu perdue. J'ai peur que le crapaud ne soit pas prêt à côtoyer les "grands". C'est mon bébé quoi ! Les larmes me viennent aux yeux, mais je réussis à les contenir. C'est idiot de penser ça. D'ailleurs mon fils est plus détendu que moi. Un bisou pour maman. Un bisou pour la crevette. Un bisou timide pour la maîtresse. Et le voilà parti à jouer avec ses camarades. Qu'il est grand finalement mon crapaud ! C'est mon loulou d'amour, mon petit homme, mon "grand" ... Pendant ce temps, la crevette est sage. Elle me sourit et apaise mes craintes. Nous repartons toutes les deux tranquillement à la maison. C'est une nouvelle année qui commence.


Aujourd'hui, après trois jours d'école, tout va pour le mieux. Le crapaud se plaît dans sa nouvelle classe de MS/GS. Il y a retrouvé des copains de l'année dernière, et surtout son meilleur copain qu'il n'avait pas vu depuis juin. En plus sa nouvelle maîtresse a l'air très gentille. Alors vive la rentrée ! Vive l'école !


6 commentaires:

  1. Alala comme moi heureusement que le petit dernier était là pour me câliner sinon j'aurais pleuré tel les chutes du Niagara ^^
    J'espère que le mien sera comme le tien l'année prochaine ^^

    Pour les mouchoirs j'avoue que je me suis posée la même question.
    On n'est jamais préparé à les voir grandir si vite, et pourtant comment ralentir la cadence ?

    L'école c'est vraiment super, j'espère réussir à le faire aimer ça, pour le moment c'est bien parti, le tien aussi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, ça passe tellement vite ! L'année dernière pour sa première rentrée, il avait hurlé tous les matins pendant presque 2 semaines, puis d'un coup il avait eu le déclic. Il faut dire qu'il avait une super maîtresse. Pour une première fois, ça aide ! Et comme il avait adoré l'école ensuite, cette année il n'attendait qu'une chose : retrouver ses copains. Il a vite repris ses repères :)
      Ton loulou devrait aimer. Il n'y a pas de raison ! ^^

      Supprimer
  2. Oh mais qu'il est plein d'émotion, ce billet ! Je comprends tout à fait... Mon petit garçon rentre en PS cette année et je constate à quel point il est heureux.
    Belle journée, et contente pour toi que tout se passe bien !
    Nathalie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette année c'était presque plus dur pour moi que pour lui. La rentrée c'est un moment important dans la vie de nos loulous, et donc dans nos vies aussi !
      Bravo à ton loulou qui fait sa première rentrée ! Si ça lui plaît, tu dois être rassurée :)

      Supprimer
  3. que d'emotions ton article j'en ai les frissons
    et un jour je serais une maman débutante pour la rentrée de minipuce rien que d'y penser ça me fait bizarre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se demande toujours pour qui c'est le plus dur. Les parents ou l'enfant ? Ce qui est sûr c'est que cette année, sa rentrée s'est passée en douceur pour lui. Il a repris comme s'il n'avait pas arrêté l'école pendant 2 mois. Nos loulous sont plus courageux qu'on ne le croit !

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...