mercredi 3 octobre 2012

Mme Varicelle a posé ses valises


Mme Varicelle est arrivée un jour de septembre à la maison. Elle a posé ses valises sur le crapaud et s'est installée confortablement. Un bouton par ci, un bouton par là ... Elle s'est faite discrète les premiers jours. Nous ne l'avions même pas remarquée ! La futée n'avait pas joué la carte "fièvre" et avait laissé toute sa forme au crapaud. A force de petits boutons suspects, elle a fini par se présenter. 

"Bonjour, je suis Mme Varicelle, pour vous servir. Votre maison est confortable. Je compte bien rester quelque temps. Votre délicieuse crevette ne me connaît pas encore ? Qu'à cela ne tienne, je m'en vais de ce pas lui faire un petit coucou. Je suis patiente. Quatorze jours ne me font pas peur. Je terminerai ma visite au crapaud, mais vous me reverrez. A très bientôt !"

Et Mme Varicelle a tenu parole. Quatorze jours plus tard, la voici qui s'exprime à nouveau, sur la crevette bien entendu ! Elle se fait entendre cette fois-ci : un peu de fièvre, des boutons de taille respectable. Elle ne se cache pas. Elle nous fait savoir qu'elle est toujours là ! 

Chère Mme Varicelle, 
Vous êtes venue et je vous remercie de votre présence. Maintenant il est temps de vous éclipser discrètement. Je vous serais reconnaissante de ne pas faire de zèle sur la crevette. 
Bien à vous. 
Sa maman qui s'inquiète


4 commentaires:

  1. ah mince j'espère qu'elle fera vite ses valises et sans laisser de trace

    RépondreSupprimer
  2. Rhooo la vilaine! Elle avait aussi posé ses valises chez nous, après être passé chez tous les enfants de la nourrice... Je la trouve pas gênée pour deux sous de s'inviter comme ça chez les gens! Mets la vite à la porte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lui ai mis un bon coup de pied aux fesses ! Je crois qu'elle ne reviendra pas de si tôt ! ;)

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...