jeudi 6 décembre 2012

Maman ultra débordée cherche moment de liberté

Quand je n'avais pas d'enfants, j'avais déjà l'impression d'être débordée. Le boulot, les sorties, les loisirs, le shopping, la lecture ... Mon emploi du temps était sur-char-gé ! Oui, mais il m'était presque entièrement consacré ! Je vivais ma vie de couple et ma vie de femme sans même m'en rendre compte. Tout cela était naturel et simple. Ma vie tournait autour de mon homme et surtout de moi.


Et puis, j'ai eu un premier enfant. Et là, ma vie a pris un virage à 180°. Mes priorités ont complètement changé. Je n'étais plus le centre du monde. J'ai arrêté subitement de me regarder le nombril pour admirer celui de mon fils. Oh oui, ce petit être a bouleversé nos vies ! Beaucoup plus que tout ce que l'on avait pu imaginer. Etre parent, ça ne s'invente pas, ça se vit ! 




C'est au bout de quelques mois, quand j'ai commencé à relever la tête et à vouloir prendre un peu de recul que j'ai réalisé : avant j'avais du temps, beaucoup de temps ! Le rythme s'était accéléré depuis la naissance. J'avais perdu ma liberté ! C'est le bébé qui nous dictait notre emploi du temps. Une envie de ciné ? Il faut pouvoir faire garder bébé ! Envie d'aller au restaurant en amoureux ? Impossible sur un coup de tête ! Finie l'insouciance de la vie à deux ! Tout avait changé. Et où étions-nous au milieu de ce quotidien si prenant ? Avions-nous perdu définitivement notre libre arbitre ? Étions-nous devenus les esclaves de notre petit maître ?

Il nous a fallu de gros efforts pour retrouver une vie de couple au milieu de notre quotidien. Nous avons réussi à nous réserver des moments à deux. Nos parents gardaient le bébé de temps en temps. A l'heure de la sieste, j'en profitais pour me détendre : lire, regarder une série, geeker sur facebook. Et tant pis pour le ménage ! Je n'avais pas envie de me perdre et d'oublier mon couple. Pour moi, être parent ne doit pas être un sacrifice. Je suis devenue mère pour aimer, accompagner, dorloter, protéger, pas pour disparaître complètement. La femme en moi ne l'aurait pas accepté. J'ai su trouver ma place et retrouver la part de liberté nécessaire à mon équilibre. 


Et comme nous sommes un peu fous (d'amour), nous avons eu un deuxième enfant ! Le rythme est encore plus intense, mais j'essaie de profiter au maximum de mes rares moments de temps libre. Finalement, je n'avais pas perdu ma liberté, je l'avais seulement mise un peu de côté. Elle m'attendait et il ne tenait qu'à moi de la saisir et de m'offrir quelques instants privilégiés bien mérités.




20 commentaires:

  1. Depuis que j'ai déménagé je ne sais plus ce qu'est une vie de couple et une vie de femme.
    Je n'ai pas les moyens de faire garder les enfants et du coup encore moins d'aller au restaurant.
    Nos moments à deux se résument le soir quand les enfants sont au lit et des fois a midi quand il me rejoint pour manger (au macdo youhou !)
    J'ai hate de retrouver un peu de cette vie que j'avais avant et dont j'aimais l'équilibre mais bon on ne peut pas tout avoir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un luxe d'avoir nos familles qui sont si proches, et si on ne les avait pas, je ne sais pas comment on ferait. Peut-être une baby-sitter de temps en temps. Allez courage ma petite Mary ! Et profite de tes moments à 2, même si c'est au McDo. Nous aussi parfois on se fait juste un McDo ou un KFC, mais c'est déjà ça !

      Supprimer
  2. Les moments à deux sont vraiment importants, et on n'en prend pas assez conscience quelques fois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et même si on le sait, parfois on l'oublie. C'est difficile de trouver un équilibre.

      Supprimer
  3. Je suis d'accord avec toi : il est important de ne pas s'oublier...
    On devient mère, mais on est avant tout une épouse, une femme...
    Penser à son enfant : évidemment !
    Penser à son conjoint, son couple : of course !
    Penser à soi : vital !!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout résumé Soma ! :) Les enfants et le couple sont importants, mais penser à soi c'est aussi vital ! A trop vouloir donner pour sa famille, on se perd. Alors qu'une maman heureuse est avant tout une maman ET une femme qui a trouvé son équilibre.

      Supprimer
    2. marie...coucou jm beaucoup ta facon de penser et je dois dire que je m y reconnais vraiment seul soucy pour le moment j y arrive pas...j ai un petit bb de deux mois qui me demande beaucoup d energie d amour et de partage ce que jm ms ds ts ca je meperds bien souvent...comme tu dis j aimais beaucoup cette liberté cette insoucianse je pense qu il me faudra du temps pour retrouver un rythme et des reperes ds cette nouvelle vie...

      Supprimer
    3. C'est normal, ton bébé est encore tout petit et les premiers mois peuvent être durs. Moi j'ai mis plusieurs mois avant de pouvoir retrouver un équilibre. C'est long, mais ne désespère pas. Le premier enfant chamboule complètement la vie ! C'est normal que ce soit compliqué de s'y retrouver. Je peux t'assurer que ça l'a été pour moi au début. Courage à toi !

      Supprimer
    4. merci c est gentil...qdd tu me dis plusieurs mois c est adire?...c parfois pas evident car notre vie a chnagé d un coup que je pe me sentir perdu...ms bon ts le monde y arrive alors pas nous...ms c fou comme cela peut renvoyé beaucoup de choes....

      Supprimer
    5. :) Je ne sais plus vraiment combien de temps ça a pris, mais plus de 2 mois ça c'est sûr. Après, chacun est différent. Je comprends que tu te sentes perdue. Je sais pas quoi te dire, sinon courage ! Tu peux le faire ! Certains moments sont plus durs que d'autres, mais il n'y a pas de raison pour que ça n'aille pas mieux après.

      Supprimer
  4. Quand je lis ton message, j'ai honte: non seulement je n'ai pas d'enfant, mais en plus je suis en recherche d'emploi depuis 3 mois...et moi aussi j'ai l'impression d'être toujours débordée!!!
    Bon courage! ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non :) On est tous débordés à notre échelle. Bon courage à toi aussi, parce que ce n'est pas simple de trouver un emploi !

      Supprimer
  5. Ca m'a destabilisé cette perte de liberté à la naissance de mon fils. On s'adapte. Depuis qu'il va à la crèche un jour par semaine je souffle un peu. C'est vital! Et dans quelques mois numerobis arrive et il faudra retrouver l'équilibre. Mais je sais que ça reviendra ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, ça demande toujours un peu de temps pour s'adapter, mais on finit par y arriver. Avoir un 2ème c'est aussi le bonheur de voir des liens forts se créer entre ses enfants. Moi j'adore les voir communiquer ensemble !

      Supprimer
  6. Il faut s'organiser, profiter des MICRO moment avec son mari.
    Mais la famille c'est tres important !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, bien sûr que la famille c'est important ! Je ne l'oublie pas ;)

      Supprimer
  7. Bsr et bien moi je dirai que ma vie et en deux partie celle de maman au petit soins pour les enfants et le mari dévoué même.
    Et la femme active celle qui travaille dirige et organise sa vie professionnelle comme elle l'entend sans demander l"avis de personne" .
    L'harmonie se trouve lorsque ces deux femme ne font qu'une .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très bien résumé "L'harmonie se trouve lorsque ces deux femme ne font qu'une". C'est vrai que je n'ai pas abordé la place de la vie professionnelle au milieu de tout ça. Mais ça compte aussi ! On peut s'épanouir dans son travail. Moi c'est ce que j'essaie de faire en tout cas.

      Supprimer
  8. Oui moi aussi maman d'un petit monstre ça fait 2 ans que je m'oublie .... la je craque ! Je l'aime mais j'ai besoin de souffler !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te comprends ! Bien sûr qu'on les aime nos loulous, mais de temps en temps on a besoin de changer d'air.

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...