jeudi 14 mars 2013

Fais pas ta crise ! [de la trentaine]

Il paraît que vers 30 ans, on s'interroge. Pire, on remet en question ses choix, ses orientations, sa vie de famille, etc. La crise de la trentaine, ça existe vraiment ?




Si tu fais confiance à ton ami google, alors oui ça existe ! Comme la crise de la quarantaine, de la cinquantaine ... bref on passe sa vie à faire des crises. On est mal partis vous ne croyez pas ? Moi je ne sais pas si il y a vraiment "LA" crise de la trentaine, je crois juste qu'à certains moments clés de sa vie, on s'interroge sur ce que l'on a vécu et sur ce qui nous attend. On prend du recul et on cherche à savoir si l'on a fait les bons choix. Et ça me paraît tout à fait normal. C'est une façon de remettre les choses à plat et de faire un bilan de soi-même pour mieux repartir.


En ce moment, j'ai l'impression d'avoir atteint un palier dans ma vie. Après être sortie de la période adolescente et étudiante, je me suis construit un avenir. J'ai rencontré l'homme qui partage ma vie et nous avons emménagé ensemble. J'ai trouvé un emploi stable dans lequel je m'épanouis plutôt bien. J'ai eu deux magnifiques enfants. Nous avons même trouvé le temps de nous marier au milieu de tout cela. Enfin, nous avons bâti notre foyer dans une belle maison qui nous appartient. 

Aujourd'hui, je regarde en arrière et je suis plutôt fière. Nous avons posé des bases solides pour une jolie vie de famille. Je ne regrette rien. Je suis heureuse que tout fonctionne aussi bien. Alors pourquoi mon esprit se torture t-il ? Pourquoi je ne peux m'empêcher de me dire : "Et maintenant ?" Ne devrais-je pas me contenter de ce que j'ai ? Pourquoi la nature humaine nous oblige à vouloir toujours plus. 

Je sens que j'ai besoin d'un but. J'ai atteint tous ceux que je m'étais fixés. Aujourd'hui, j'en cherche de nouveaux. Bien sûr, je souhaite voir mes enfants grandir. Ça c'est le plus important, nous sommes d'accord. Mais j'ai aussi besoin de me fixer d'autres objectifs. Je ne sais pas trop lesquels. J'aimerais voyager, peut-être découvrir de nouvelles activités, bref profiter de la vie ! 


Ce que je veux dire, c'est que j'ai atteint un de ces moments clés de ma vie où je me retourne et où je fais le bilan. Il s'avère que j'ai 31 ans. Est-ce que c'est lié ? Je ne crois pas. Je pense qu'il n'y a pas d'âge pour faire une "crise". D'ailleurs je n'aime pas ce mot "crise". Je ne deviens pas hystérique, je m'interroge tout simplement. Et je trouve ça sain de savoir se remettre en question. On s'arrête un instant, on regarde derrière soi, puis on avance. Ça fait partie de la vie ...


10 commentaires:

  1. Nous sommes des êtres en développement et à chaque apprentissage que l'on soit adulte ou enfant / ado, nous passons par des états de crises, dans lequel nous remettons en question ce que l'on a fait, nos apprentissages, nos erreurs, nos réussites, pour pouvoir s'améliorer et être en phase avec ce que l'on est.

    Je suis en plein dedans. Je regarde derrière, ce que j'ai fait, pas fait, ce que je suis, et je fais le tri pour être en accord avec moi. J'ai 30 ans dans 6 mois, est ce lié ? Sûrement, chez moi, le changement d'âge ou certaines dates me font me remettre en question :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'inconsciemment, le fait d'avoir bientôt 30 ans est peut-être un cap psychologique pour toi. Mais tu as raison, il n'y a pas d'âge pour se remettre en question. On en reparlera dans 10 ans ! :)

      Supprimer
  2. tout pareil que toi :-) et je me sens un peu perdu. J'ai l'impression de ne pas savoir ou j'en suis. Si mon boulot me plait, si j'ai envie d'essayer d'autres choses. Alors en ce moment je tente pleins de choses nouvelles, et j'en suis à me dire que cela me fatigue beaucoup. Pas facile ce moment d'une vie, ou on se sent pommé... ca va faire 6mois que je me pose un tas de questions, j'aimerais prendre un tournant dans ma vie professionnelle, mais c'est une décision très difficile qu'il faut mûrement réfléchir.
    Vive la "crise" :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dur de changer de vie. Moi aussi je me pose des questions au niveau professionnel. Est-ce que ça vaut le coup de changer ? Est-ce que je ne vais pas y perdre plus que gagner ? Pour l'instant, je ne suis pas prête à sauter le pas, d'autant plus que ça se passe bien dans mon travail. Mais je ne me ferme pas de portes. L'avenir nous dira ce qui nous attend ...

      Supprimer
  3. Oui je crois qu'on a un besoin constant de but dans la vie !! Va falloir visiter l'Alsace :p ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;) L'Alsace je connais déjà, mais il y a toujours de nouveaux coins à découvrir, même chez toi !

      Supprimer
  4. Peut-être un engagement associatif ou un passe-temps qui te passionne pourrait t'apporter un nouveau souffle anti-crise? biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais avoir du temps pour ça, mais j'ai l'impression de courir tout le temps. C'est compliqué. Peut-être quand les enfants seront plus grands ...

      Supprimer
  5. Coucou tous le monde, je sais que le billet est ancien mais passant depuis quelque temps par cette sorte de "crise" silencieuse, j'ai apprécié de vous lire. merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire ! C'est un billet qui est toujours d'actualité, même si je relativise aujourd'hui.

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...