jeudi 18 juillet 2013

Départ en vacances : Top 5 des galères en voiture avec des enfants [conseils de maman]

Les galères de maman, ça me connaît. Et je n'ai que deux enfants ! En cette période de départs en vacances, il était absolument nécessaire que j'aborde un sujet tant redouté par les parents : le trajet en voiture avec des enfants. Ne nous voilons pas la face, quoi que nous décidions ou préparions à l'avance, nous allons galérer. Pourtant, je vais tout de même essayer de vous donner quelques pistes pour rendre le trajet un peu moins difficile. Prenez des notes !


1° L'ENNUI

C'est l'ennemi n°1 des longs trajets ! Vous avez à peine roulé une demi-heure, que vous entendez déjà un "C'est loooong !" venant de la banquette arrière. Regarder le paysage défiler, ça va bien cinq minutes. Votre enfant en a marre, et il ne va pas se priver de vous le faire savoir ! "C'est quand qu'on arrive mamaaaaaannn ???" Et si vous n'agissez pas rapidement, il se peut que vos enfants commencent ensuite à se disputer en plus de râler. Alors comment ne pas se faire piéger ? A quoi faut-il penser ? C'est simple : il faut les OCCUPER !

Les trucs à prévoir : 
- Des jeux, des livres, des cahiers de coloriage : vous pouvez emmener leurs jouets préférés, mais pensez à leur proposer des nouveautés qui les raviront au moins le temps de la découverte !
- Des CD de musique, de chansons ou de comptines : allez chantons tous à tue-tête "Une souris verteuuuh ..." mais attention au pétage de plomb, surtout pour le conducteur ! Ca se retournera vite contre vous si pendant les 5h de trajet le CD tourne en boucle dans le lecteur.
- Un lecteur de DVD portable : Oui je sais, ouuuh les mauvais parents qui abrutissent leurs enfants devant un écran ! Euh, mais on n'a pas dit de le laisser tourner pendant tout le trajet. Ici ça a tout de même le mérite d'occuper le Crapaud pendant presque 1h30, le temps qu'il visionne Toy Story ou Ratatouille. Et après, malgré ses supplications, on l'arrête !
- De la nourriture et des boissons : un estomac vide donne un enfant impatient qui s'ennuie. Privilégiez les bouteilles à bouchon pour éviter l'inondation. Et tant pis s'il y a des miettes dans la voiture. Ce sont les vacances après tout ! Pas de stress. Attention cependant à ne pas surcharger leur petit estomac sous peine de subir la galère n°2 ou pire la n°3 !
- Les doudous et la couverture pour un dodo comme à la maison : Rien ne vaut une bonne sieste pour laisser les kilomètres défiler sans s'en rendre compte. C'est aussi le moment fatidique où les parents retiennent leur souffle à chaque feu rouge ou chaque stop. "Ils ne sont pas réveillés ? Ouf !" Tout est calme dans la voiture et ça fait du bien ... On entend même le moteur gronder !
- Sinon tout simplement papotez avec eux : vous savez plus quoi leur proposer ? Discutez avec eux des vacances à venir, de ce qu'ils imaginent, de ce que vous visiterez ... Vous verrez que c'est aussi efficace qu'une activité et que cela mettra une bonne ambiance dans la voiture. Imaginez des petits jeux, comme chercher des voitures rouges ou d'autres éléments dans le paysage.


Attention aux attaques de girafes en voiture !


2° L'ENVIE PRESSANTE


Vous en connaissez vous des parents qui n'ont pas connu la galère de l'envie pressante ? Ici, le Crapaud a toujours, oui je dis bien TOUJOURS, envie d'aller au petit coin quand nous ne pouvons pas nous arrêter. C'est systématique ! Soit nous venons de passer l'aire d'autoroute, soit nous sommes en pleine ville. Et bien sûr c'est toujours hyper urgent et il pleure parce qu'il ne peut plus se retenir. L'homme et moi nous serrons alors les dents et prions pour qu'il se retienne jusqu'au prochain arrêt. La vraie galère !
Avec un bébé c'est presque plus simple. Tout se passe dans la couche, ce qui allonge le délai pour réagir et s'arrêter, bien qu'en cas de bombe chimique, je vous souhaite bien du courage avec l'odeur qui va stagner dans le véhicule jusqu'à l'arrêt.

Les trucs à prévoir : le rouleau de papier toilette (PQ pour les intimes) et des vêtements de rechange. Pour les petits, tout le nécessaire habituel (matelas à langer, couches, lingettes, un petit sac pour jeter la couche ...).


3° L'ENFANT MALADE EN VOITURE


Vous espérez que ça n'arrivera pas ? Et si vous êtes chanceux, vous passerez effectivement à côté, mais ne croyez pas que ça ne vous concerne pas. Un enfant qui vomit en voiture, même s'il n'est pas sujet au mal des transports, ça arrive à tout le monde ! 
Tenez, nous par exemple, en revenant de Nigloland cette année, le Crapaud a commencé à nous dire qu'il ne se sentait pas bien, qu'il avait envie de vomir. Nous n'avons eu que le temps de nous arrêter avant que le Crapaud ne ressorte son goûter sur le bord de la route. Une chance qu'il se soit retenu quelques secondes et que nous ayons pu nous arrêter ! Sinon, je ne vous raconte pas dans quel état aurait été la voiture ... C'était en fait un début de gastro. Gloups !

Les trucs à prévoir : le sac à vomi, le paquet de mouchoirs en papier et des vêtements de rechange.
Les trucs à éviter : les goinfrer de gâteaux ou de boissons pour les occuper. Grignoter un BN : oui, ingurgiter tout le paquet : NON ! Evitez aussi les sodas et autres boissons gazeuses qui peuvent remonter au lieu de descendre, si vous voyez ce que je veux dire ...


Un dodo bien mérité !


4° LA CHALEUR

Si vous voyagez l'été (et que vous avez la chance d'avoir du soleil, parce que cette année c'est pas gagné ! Les nordistes me comprendront ...), il risque de faire chaud. Vous n'avez pas la clim' ? Vous allez transpirer ! Vous avez la clim' ? Vous allez galérer à la régler ! Trop froid, trop chaud, personne n'est jamais content et encore moins vos enfants ! En plus si vous partez tôt le matin, il fait frais, du coup vous garderez votre pull et une heure plus tard vous aurez déjà trop chaud.

Mon p'tit conseil pour se sentir bien en voiture : prévoyez des vêtements légers et confortables. N'abusez pas de la climatisation pour éviter les gros écarts de température entre l'intérieur et l'extérieur. Si le matin les enfants ont un peu froid, couvrez-les avec une petite couverture que vous pourrez facilement enlever en cours de route, plutôt qu'un gilet qui vous obligera à vous arrêter.


5° LES PAUSES

La pause est nécessaire pendant un long trajet, mais elle peut vite se transformer en enfer si l'on n'y prend pas garde. L'année dernière, en rentrant de vacances, nous nous sommes arrêtés un midi sur une aire d'autoroute pour manger. Nous avions vu le panneau indiquant un McDo. Nous nous sommes dit "Chouette, ça va être plus sympa qu'une cafétéria !" ... Erreur !!!
Déjà, il fallait traverser un pont pour atteindre l'autre côté la route, en portant la Crevette dans son cosy, le sac à langer et en tirant le Crapaud. Mais surtout, nous sommes tombés sur l'aire d'autoroute la plus bondée que nous n'ayons jamais vu !!! Et une fois sur place, on se voyait mal refaire le chemin inverse les bras chargés, et réinstaller dans la voiture les enfants qui commençaient déjà à s'énerver.
Alors nous avons fait comme nous pouvions. Je me suis casée dans un petit coin avec la Crevette (toujours dans son cosy) et le Crapaud. Nous nous faisions raccrocher régulièrement par les gens qui passaient (et croyez moi, avoir un bébé ça n'attendrissait pas grand monde !), pendant que l'Homme faisait la queue pour obtenir nos repas. La galère ! Ensuite par chance, nous avons trouvé une table pour nous installer et manger très vite nos menus avant de fuir cet enfer routier ! Nous nous sommes dit : "Plus jamais ça !"

Le truc à éviter autant que possible : les aires d'autoroutes bondées aux heures de grande affluence. Si vous en avez la possibilité, décalez votre heure de pause pour ne pas vous retrouver au même endroit en même temps que tout le monde.


Bref, vous l'avez compris, en voiture avec des enfants, il vous faudra une organisation digne de wondermaman et surtout beaucoup de patience ! J'espère que ces quelques conseils vous seront utiles cet été. Et en attendant ...

Bonne route !


Et vous, quel est votre pire souvenir de départ en vacances ?

> Nous avons testé une solution proposée par Toly : la trousse de voyage super utile en cas de vomi, d'envie pressante ou de repas improvisé  !




2 commentaires:

  1. super ton article
    pour la clim je risque pas d'en abusé jen ai pas dans la voiture et on va avoir chaud sur autoroute... mais bon on s'hébillera leger vous a poil lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) T'as raison, allez tous en maillot de bain dans la voiture !!! A poil ça risque d'être compliqué au péage ou à la pause ^^

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...