lundi 5 août 2013

Les bébés prématurés : des p'tits bouts de chou un peu trop pressés

Quand on est enceinte de son deuxième enfant, que tout s'est passé parfaitement pour le premier, que les sept premiers mois de grossesse se sont déroulés sans problème, comment imaginer que tout peut basculer ? C'est pourtant ce que nous avons vécu avec notre Crevette. Sans prévenir, elle est arrivée alors que je n'étais qu'à 34 semaines d'aménorrhée, soit presque 2 mois avant le terme annoncé.

La prématurité, on sait que cela peut arriver. Pourtant on le range souvent dans un coin de sa tête, en se disant que l'on a peu de chances d'être concernés. Cela nous paraît être un évènement qui n'arrive qu'aux autres. On pense parfois que c'est réservé aux grossesses multiples. Malheureusement nous pouvons tous y être confrontés.




J'ai eu la chance d'avoir une Crevette déjà grande à la naissance (44 cm pour 2,2 kg), qui n'a pas eu besoin d'aide respiratoire. Nous n'avons connu le service de néonatalité que pendant une dizaine de jours. Et j'ai réalisé notre chance, quand j'ai vu ces petits bouts de chou si fragiles dans les autres incubateurs. Certains étaient nés un mois avant la Crevette, et étaient encore plus petits qu'elle ! A chaque moment que je passais avec elle, j'entendais ces alarmes sonner pour les autres bébés. C'est un son que je n'oublierais jamais. 

J'ai vu ces petits anges si fragiles se battre. 
J'ai vu leurs parents se relayer auprès d'eux et profiter de chaque instant précieux avec eux. 
J'ai vu les équipes de néonat' veiller sur ces bébés nuit et jour.

Je veux que vous compreniez l'importance que revêtent les simples gestes du quotidien qui paraissent si naturels avec un bébé né à terme,

... la douleur de remonter dans sa chambre le soir sans son bébé et d'entrevoir les autres mamans avec le leur,

... l'attente et l'angoisse de ne pas savoir ce dont sera fait le lendemain,

... l'envie de voir son bébé progresser et avancer pour enfin quitter la couveuse,

et que chaque petite étape est en fait un grand pas vers la sortie avec son bébé.

♥ ♥ ♥


C'est pourquoi j'ai souhaité m'engager pour la Marche des Bébés avec la fondation PremUp. J'ai créé ma page de collecte afin d'apporter ma petite contribution à cette grande cause qui me tient vraiment à coeur. Les fonds collectés lors de la Marche de bébés serviront à financer le grand projet de la Fondation : le Retard de Croissance Intra Utérin (RCIU) qui concerne 80 000 nouveau-nés par an en France. Tous les dons sont les bienvenus, même les plus petits. En plus c'est en partie déductible des impôts !


> Cliquez ici pour participer ! 

Merci ...


2 commentaires:

  1. Je me demande aussi comment se passe l'allaitement pour ces prémas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que je ne sais pas tout, mais si j'avais voulu allaiter la Crevette, il aurait fallu que je tire mon lait pour qu'ensuite il lui soit donné par une sonde jusque dans son estomac. Au début, il n'y a pas de tétée. Le bébé n'a pas encore le réflexe. C'est long et compliqué ...

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...