mercredi 18 septembre 2013

La peur irraisonnée d'une 3ème grossesse [Etre mère]

Etre mère ou le devenir, c'est avoir peur.

Elle grandit ma petite Crevette née à 34 semaines de grossesse, elle n'est plus le petit bébé de 2,2kg que j'ai tenu dans mes bras à sa naissance. Elle a 19 mois maintenant. Alors malgré ce que je peux avoir écrit ici, bien sûr que j'y pense à une éventuelle 3ème grossesse. 

Le sujet est parfois abordé brièvement entre l'Homme et moi. Nous parlons des changements qu'un troisième enfant amènerait dans nos vies, des difficultés d'organisation que nous rencontrerions, de la fatigue qui en découlerait et des sentiments contradictoires qui vont et viennent dans nos têtes.

Et puis il y a ces peurs, dont je ne parle pas beaucoup. Celles qui sont ancrées un peu plus loin, dans mon coeur plutôt que dans ma tête. La peur d'abord d'accoucher à nouveau prématurément. Même si rien ne laisse présager que ce que nous avons vécu avec la Crevette se reproduira, je sais que je ne serais pas tranquille pendant ces hypothétiques neuf mois. Je sais que je n'aborderais pas une nouvelle grossesse sereinement, mais avec une peur au ventre. Une peur très probablement irraisonnée, et très certainement inutile. Mais une peur qui sera là, dans mes tripes et dans mon coeur.


Et puis il y a cette autre crainte, carrément folle celle-ci, de perdre quelqu'un. Une sorte de superstition que je me suis créée après mes deux premières grossesses. Je vous explique : à chacune de mes grossesses, j'ai perdu une de mes grands-mères. Le hasard me direz vous ... Et pourtant aujourd'hui j'ai peur de perdre mon grand-père ou la grand-mère de mon Homme si nous faisons un troisième bébé. C'est ridicule non ? Je me sens bête de penser ça, mais c'est là, caché au fond de moi. Dois-je forcément perdre un être cher pour avoir le droit d'en accueillir un nouveau ? 


Ce sont les peurs qui me hantent ... insensées, irraisonnées, et incontrôlables.

Vous aussi vous avez des peurs irrationnelles qui vous accompagnent dans votre vie de maman ?


26 commentaires:

  1. Oui je comprends pas simple...Bon courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Ca va quand même, c'est juste que j'y pense parfois ...

      Supprimer
  2. Bonne question et si j'y pense, oui, j'ai une peur qui me hante ... J'essaie de ne pas trop y penser et vivre chaque jour au maximum, mais la peur de tomber malade ou que quelqu'un que j'aime tombe gravement malade est là (j'ai perdu mon papa et ma grand-mère adorée suite à des cancers ...). Je pense que ceci explique cela . Mais je n'ai jamais associé ça a ma / mes grossesse (s) , peut être parce que ce ça ce n'est pas passé en même temps ... Courage et ne laisse pas ces peurs gâcher tes jours et tes nuits ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message. Je comprends aussi tes peurs. J'avoue que pour l'instant je ne sais pas si j'ai vraiment envie de me lancer, pour ces raisons là et pour d'autres aussi. Je n'y pense pas en permanence heureusement, juste de temps en temps ...

      Supprimer
  3. je te comprends tout à fait...je suis en plein dans l'ambivalence du désir ou pas d'un troisième enfant...quant aux peurs irraisonnées, qui a dit que le désir d'enfant, à la base, était raisonnable?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es la voie de la sagesse :) C'est vrai qu'un désir d'enfant ça vient plus de l'instinct que de la raison d'après moi. Il suffit d'une envie, d'une pulsion pour changer sa vie et donner la vie.

      Supprimer
  4. Salut,
    Les peurs sont souvent insensées à priori mais pourtant il y a toujours un petit quelque chose dans notre esprit qui peut les expliquer.
    TOut n'est que recommencement dit-on, mais pas forcément.. Je pense que si un jour tu as vraiment envie de cette grossesse, que ton corps en a envie, ça se passera naturellement. Il y aura bien sûr des peurs mais moindres que ce que tu peux imaginer aujourd'hui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je crois que si vraiment l'envie est là, elle sera plus forte que tout cela. Pour l'instant ce n'est pas encore d'actualité (la 3ème grossesse je veux dire), c'est juste une idée qui me trotte dans la tête.

      Supprimer
  5. j'ai peur de perdre un de mes enfants !!!! et j'ai surtout peur que qq1 leur fasse du mal comme je l'ai vécu plus jeune :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-( Souvent ce que l'on a vécu plus jeune (ou même plus récemment) influence beaucoup nos peurs. Soit forte et ne les laisse pas prendre le dessus ! Bises

      Supprimer
  6. Bonjour,
    Je pense qu'on est effectivement toutes pareilles, et qu'une future naissance semble nous faire penser que l'on va perdre quelqu'un : un peu comme si c'était un équilibre....
    Pas facile de se sortir ce mécanisme de la tête.... mais allez, courage :) pense aux énormes moments de bonheur que tu vas (re)vivre :)

    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que si nous nous décidons à nous lancer dans une 3ème grossesse, l'envie sera plus forte que les peurs. Mais je ne pourrai pas m'empêcher d'y penser un peu. Les peurs font partie de nous, il faut juste ne pas les laisser nous dominer. :) Merci pour ton message !

      Supprimer
  7. je comprends tout à fait. Moi avant de me décider pour ma mistinguett number 3 je flippais de retourner à la neonat qui m'a laissé un sale souvenir, vraiment ! Et pourtant il n'était pas préma ! Quant aux décès c extrêmement curieux, mais il est vrai que c'est extrêmement fréquent de voir un décès à l'occasion d'une naissance. Nous ça a été le cas à chaque fois, enfin pendant la période de grossesse et des premiers mois de vie. C'est comme ça et ce qui doit arriver arrive..Vous êtes partis pour le troisième alors ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) Héhéhé non rien n'est encore décidé. Nous y pensons simplement comme une possible éventualité, mais la raison nous pousse plutôt à nous arrêter à 2 enfants. En dehors de ce dont j'ai parlé au-dessus, j'ai aussi peur de ne pas suivre au quotidien et de ne pas réussir à gérer l'oganisation avec 3 enfants. Donc on verra ...

      Supprimer
  8. J'ai aussi des peurs irraisonnées. J'ai toujours voulu 2 enfants mais ma première grossesse a été difficile à obtenir (pma) difficile à vivre (malade, problèmes de famille) et l'accouchement s'est mal passé. J'ai peur qu'une deuxième se passe mal mais j'ai peur aussi d'être injuste envers ma fée si tout se passe bien pour l'éventuelle deuxième. Rien ne va en fait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends que ta première expérience difficile te fasse peur. C'est un peu pareil pour moi. Mais ici on a trouvé notre équilibre avec un 2ème enfant. Le grand n'en pâtit pas pour autant. C'est différent, mais leur complicité fait plaisir à voir. L'arrivée d'un 2ème c'est forcément un bouleversement pour le 1er, mais ce n'est pas une injustice. Rassure toi :)

      Supprimer
  9. Des peurs irraisonnées, j'en ai eu... Puis, j'en ai toujours! C'est d'ailleurs à cause d'elles que je ne ferais pas de petit frère à Minipoupe pour le moment!!
    Des bisous!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On dit que quand l'envie est vraiment là, les peurs disparaissent derrière elle. Quand vous serez prêts, peut-être que vous vous lancerez ? :)

      Supprimer
  10. Je peux facilement me créer des angoisses, surtout le soir. Autant la journée je suis confiante, autant juste avant de me coucher je peux analyser différemment ce qui a pu se passer et me faire stresser toute seule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis comme toi, le soir je retourne dans ma tête toutes mes idées noires. Mais elles me paraissent bien bêtes le lendemain matin.

      Supprimer
  11. Je comprends tes peurs, et je pense que plus on a d'enfants et plus on en a. C'est ce que je racontais à mon gynéco avant ma troisième grossesse. Il m'a rassurée en me disant que j'étais comme toutes les mamans: pour le premier, on ne vis que le bonheur, pour le deuxième, on a devant les yeux une grossesse/accouchement/enfant parfait (ou pas), et on se rend compte de tout ce qui pourrait arriver. Pour le troisième, encore plus d'expérience, c'est encore pire... Etc.
    Et puis je comprends bien ton histoire de coincidence flippante... La première fois où on avait prévu d'aller faire un coucou à la cousine de l'Homme qui habite en Allemagne, on a dû annuler nos billets de train à la dernière minute car son mari venait brutalement de perdre son papa... L'année suivante, deuxième essai, et on a annulé une nouvelle fois quelques jours avant car ma grand-mère était au plus mal et est décédée pendant le week-end... Figure-toi qu'on a réitéré quand même, au printemps dernier, non sans appréhension... Et aucun décès n'est venu ternir notre voyage !!! Tu vois, ce ne sont vraiment QUE des coïncidences ;-) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) Voilà c'est tout à fait ça. J'ai eu une première grossesse idéale, que je rêvais de revivre. A la 2ème, je suis tombée de haut : fatigue, stress, accouchement prématuré. Et je me suis créée des peurs avec cette expérience plus compliquée. Mais tu as raison, plus on a d'enfants, plus on a de peurs.
      Et pour le reste, je crois plus aux coïncidences qu'au destin, et je sais bien que ça a peu de chance de se répéter. Mais dans un coin de ma tête, je ne peux pas m'empêcher d'y penser.
      Merci pour ton message rassurant :) Il faut que je garde les pieds sur terre. Bises

      Supprimer
  12. Incroyable.
    Je viens de finir de rédiger un article que j'ai mis un mois à écrire. Il est programmé sur le blog pour lundi.
    Je viens de faire une fausse-couche (en août). Ce 3ème bébé je l'ai toujours imaginé, j'ai attendu des mois entiers que mon mari se sente prêt. Je tombe enceinte au 1er cycle, et là commence la peur complètement irraisonnée que ce bébé soit malade ou handicapé. Tout ça entremêlé à la joie... Finalement comme je viens de l'écrire la grossesse s'est soldée par une fausse-couche.
    Depuis je me sens perdue. Je désire un 3ème enfant, mais j'ai peur.
    Autant te dire que te lire, et lire le commentaire de Marie me fait prendre du recul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'irai lire ton article lundi :) Oui rien ne dit que le prochain essai ne sera pas le bon. Mais je comprends que tu ais peur. D'ailleurs je n'imagine pas ce que ça peut être de vivre une fausse couche. Ne baisse pas les bras ! L'avenir est devant toi, pas derrière toi.

      Supprimer
  13. Je n'ai vécu que des grossesse de rêve et des accouchements de rêve alors je n'arrive pas à me dire que ça pourrait être autrement pour un troisième enfant... C'est stupide mais c'est peut-être une façon de ne pas y penser...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et il n'y a pas de raison que ça se passe autrement Vinie :) Moi après une 1ère grossesse idéale, j'ai abordé la seconde sereinement. Elle a été plus difficile et c'est ça qui me fait peur maintenant. Mais rien ne dit qu'une 3ème grossesse ne ressemblerait pas à la 1ère.

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...