mercredi 9 octobre 2013

Etre mère à temps partiel [en congé parental]

Depuis 6 mois, ma vie à changé, enfin pas tant que ça mais assez pour modifier mon quotidien. Je suis devenue une maman à temps partiel en congé parental. Je travaille à 80%, et les 20% restants de mon temps de travail sont consacrés à ma famille, soit un jour par semaine : le mercredi.

Vous allez peut-être trouver cela bizarre, mais je n'ai pas commencé mon congé parental après mon congé maternité. J'avais peur de l'image que cela renverrait à mon travail. J'avais également peur que cela me freine pour d'éventuelles recherches d'emploi. Enfin, l'aspect financier avait aussi son rôle à jouer. Un congé parental, c'est une perte de salaire.

Petite parenthèse : lors de ma première grossesse, je ne l'avais pas du tout envisagé, ne sachant pas que j'aurais pu y avoir droit. On est parfois peu informés ...

Toujours est-il que je me suis finalement décidée cette année, principalement parce que je commençais à fatiguer avec le rythme quotidien enfants-boulot-enfants-dodo. Je ne suivais plus. Ma maison était devenue un vrai bazar permanent. Et malgré le soutien de l'Homme, j'avais besoin de souffler.

Après un rapide calcul, et grâce à mon petit salaire, j'ai vite compris que je ne perdrais pas tant que ça chaque mois. J'en ai discuté avec l'Homme qui m'a dit "vas-y !". C'est tout ce dont j'avais besoin pour me décider définitivement. Je l'ai rapidement annoncé à mon travail, sachant que ma responsable, jeune maman elle aussi, ne me le reprocherait pas. Tout s'est mis en place très rapidement et sans problème.



Aujourd'hui, qu'est-ce qui a changé pour moi ? 

Je me sens moins stressée. J'apprécie cette coupure hebdomadaire dans mon rythme infernal. Le mercredi, j'en profite pour passer du temps avec mes enfants et faire un peu de ménage et de rangement. À de rares occasions, je laisse les enfants à la nounou ou à l'Homme pour aller me faire une virée shopping. Et ça me fait un bien fou !

J'ai pu inscrire le Crapaud à une activité extra-scolaire : l'éveil musical. Je l'y emmène le mercredi matin toutes les 2 semaines, et il adore ! Ça me fait plaisir de pouvoir lui proposer cette activité. Et je n'ai pas besoin de ma casser la tête pour trouver quelqu'un qui le transporterait. Sinon, pas facile de proposer des activités régulières à son enfant quand on travaille.

Bref, je ne regrette pas du tout, et même je me demande pourquoi je n'ai pas opté pour le congé parental plus tôt ! J'ai perdu une année et c'est bien dommage. Je compte en profiter jusqu'aux trois ans de la Crevette. J'y ai tellement pris goût qu'aujourd'hui je ne sais pas comment je vais faire pour tenir le rythme quand je vais devoir reprendre à plein temps ! Mais j'ai encore un an et demi avant d'y penser ...


C'était ma participation au rendez-vous "Etre mère" pour Babidji.


8 commentaires:

  1. le seul truc que je peux te dire c'est que tu as eu raison je pense d'assurer tes arrières ... je suis en fin de congé parental partiel également ... sauf qu'avant n°2 je bossais sporadiquement pour l'Homme et étais au chômage sans droits ... résultat je cherche du taff et le mec de mon premier entretien m'a cataloguée direct dans la case mere au foyer qui veut bosser et qui va etre tt le temps absente qd ses gosses seront malades ! les préjugés ont encore de longs jours de vie malheureusement :( en ts les cas tu as en effet fait le bon choix je crois ! profite bien et merci pour ta participation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis sûre aussi d'avoir fait le bon choix. Dommage que les préjugés soient encore si présent dans le monde du travail. Jusqu'à maintenant, je ne l'ai pas ressenti dans le mien. J'espère que ça durera !

      Supprimer
  2. Tu as raison de ne rien regretter !
    Dès ma première je ne me voyais pas m'arrêter alors j'avais choisi le 80% pour les 6 premiers mois et c'était vraiment une bonne coupure dans ma semaine. Je travaillais le lundi/mardi puis vendredi/samedi. Cela faisait aussi un bon équilibre avec la nounou, 3 jours par semaine.
    Pour ma deuxième, je viens de reprendre aussi à 80%, sur les mêmes jours et c'est idéal. J'ai pu inscrire ma fille à la baby gym le mercredi et être présente pour mes puces 2 jours en semaines ! Et puis financièrement, je n'ai "que" 3 jours de nounou (x2) donc le calcul est vite fait même si je perds un peu.
    Cela n'a pas posé de soucis au boulot (même si je dois faire le même taf que mes collègues à 100%...) et je n'ai pas eu de reflexions désagréables !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement que ça ne se passe pas toujours mal au travail lors de congés parentaux. Je pense des employeurs comprennent mieux un 80% qu'un arrêt complet. Malheureusement les préjugés ont encore la vie dure.

      Supprimer
  3. Je pense que tu as pris une super décision :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) pour moi comme pour mes enfants, je suis heureuse d'avoir fait ce choix.

      Supprimer
  4. Coucou c'est vraiment génial ça !
    Moi je n'aurais pas pu le faire, cadre dans la grande distribution, cela ne se serait pas passé bien du tout, alors du coup je me suis faite virer... Mais j'aurais bien aimé pouvoir le faire dans de bonnes conditions !

    RépondreSupprimer
  5. Pour mon premier, j'avais pris le congé parental à 100% pendant 6 mois. Pour le second, j'ai pris mon congé parental à 80% (ce qui me permet de ne pas travailler le mercredi) et c'est chouette d'avoir un jour en plus dans la semaine pour profiter d'eux !!

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...