jeudi 28 mai 2015

Ce rôle de maman qui m'étouffe parfois

Avant de devenir maman, on imagine souvent ce rôle comme quelque chose de magique et d'évident. On sait bien qu'il y aura des hauts et des bas, mais avant de vraiment le vivre, on n'imagine pas à quel point on devra sacrifier une partie de ses rêves de femme.


Ne vous méprenez pas. J'adore être mère. J'aime mes enfants jusqu'aux étoiles et au-delà. Mais parfois j'étouffe dans ce rôle qui monopolise toute mon énergie au quotidien.

Le matin, le midi, l'après-midi, le soir et même la nuit. Je suis mère 24h sur 24 et à 100%. Enfin ça c'est surtout au début, pendant les premiers mois. Ensuite j'ai repris le travail. Aujourd'hui mes enfants vont tous les deux à l'école et pourtant j'ai souvent l'impression d'être submergée. 

Chaque moment avec eux me recharge et me vide à la fois. Ils sont mes batteries et malgré tout ils réussissent régulièrement à m'épuiser. Comment expliquer ce paradoxe qui rythme ma vie de mère ? Peut-être ressentez-vous cela aussi ? Nos enfants sont tout pour nous, et en même temps on a juste parfois envie de les fuir.


Et puis, où sont passés mes rêves de femme ? Sont-ils restés dans la salle d'accouchement le jour où j'ai donné naissance à mon premier enfant ? En cherchant bien, je sais qu'ils sont toujours là, enfouis quelque part en moi et ne demandant qu'à resurgir au moindre moment de liberté.

Parfois, dans les moments les plus difficiles, je rêve de pouvoir claquer la porte. Juste pour quelques jours. Je rêve de m'évader, d'oublier mes responsabilités et de ne penser qu'à moi. Je sais, c'est très égoïste comme sentiment. Je n'ai pourtant pas l'impression d'être une mauvaise mère. C'est simplement que parfois tout m'étouffe : le quotidien, les plannings, les rendez-vous, les nuits courtes, le rythme sans faille (ou presque) qui s'impose à moi chaque matin. Où est passée la spontanéité ? 

Ma liberté d'avant me manque. Et pourtant je ne renoncerais à mon rôle de mère pour rien au monde. Par contre je le mettrais bien entre parenthèse quelques jours de temps en temps pour décompresser. Je veux tout simplement qu'on me laisse un peu respirer. Mais je veux aussi un gros câlin et un bisou avant de les coucher.



22 commentaires:

  1. Astrid (myparade)28 mai 2015 à 09:01

    Oooh comme je te comprends ! Je nage dans les mêmes sentiments... Je cumule les RDV docs pour mes filles depuis fin mars et je suis épuisée, je finis par ne plus y arriver. Un bon bol d'air me ferait le plus grand bien !!

    Je pense que tu es loin d'être la seule dans ce cas... et je ne pense pas que ce soit égoïste de vouloir penser à toi. C'est normal. Nous sommes des femmes avant d'être mères ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message :) Même si je sais bien que je ne suis pas la seule à ressentir tout ça, ça fait du bien de l'entendre. Courage à toi aussi et profite à fond des bons moments !

      Supprimer
  2. Je me retrouve bine dans ton article ; surtout après un mercredi bien relou ;-)
    Katy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Katy :) Je viens aussi de passer une matinée un peu relou. Ça ira mieux demain ! Bises

      Supprimer
  3. Le paradoxe d'être une mère. Depuis la naissance de mon deuxième il y a 9 mois j'en suis là, ils m'épuisent mais me redonnent tellement d'énergie. Il ne faut pas renoncer à ses rêves et surtout ne pas les oublier :) biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas simple de s'y retrouver parfois. Mais au final on les aime tellement que l'on finit toujours par oublier les mauvais moments. Et comme tu le dis, j'essaie de ne pas m'oublier au milieu de tout ça ! Heureusement que j'ai un homme qui est présent pour me relayer. Bises

      Supprimer
  4. Outch. Je ressens les mêmes sentiments hauts en couleurs et en contraste. Merci pour ce beau texte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Avec les enfants on passe facilement du rire au larme et inversement. C'est ça la vie de maman !

      Supprimer
  5. Courage ! C'est vraiment relou parfois d'être mère et en même temps qu'est-ce qu'on ferait sans notre/nos enfants ? On s'ennuierait (mais d'abord on se ferait un max de journée à la cool) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, exactement ! La preuve, quand ils partent en vacances chez leurs grands-parents, je m'ennuie d'eux et je pense à eux tout le temps ^^

      Supprimer
  6. Très chouette article et tellement vrai ;)
    J'ai 3 enfants extras et dont je suis hyper fière mais parfois je rêve d'une pause pour pouvoir souffler et penser à autre chose. Surtout cette année où les prises en charge de mon petit gars "different" ont été laborieuses à organiser et me demande une énergie sans faille ...
    LL'été approche, alors on va peut être pouvoir souffler un peu .. au moins on n'aura pas à se lever si tôt tous les jours :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :) C'est tellement paradoxal la vie de maman. J'imagine que ce ne doit pas être simple tous les jours pour toi, surtout outre-atlantique. Moi aussi j'attends l'été avec impatience pour ralentir un peu le rythme. Courage à toi !

      Supprimer
  7. D'où l'importance de réussir à prendre du temps pour soi, pour son couple, sans culpabiliser.
    Il faut pouvoir confier ses enfants de temps en temps à son conjoint, à la famille si c'est possible, à une baby sitter, pour faire quelque chose pour soi et rien que pour soi. Vos enfants ne vous aimeront pas moins pour autant, au contraire, ils seront contents de vous retrouver, plus détendue, plus à l'écoute, plus disponible...
    Je ne suis pas la seule à le dire, ce n'est pas le temps passé avec vos enfants qui en fait la qualité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis complètement d'accord avec toi. Et heureusement que je m'accorde de temps en temps des moments rien qu'à moi. Sans cela, je ne tiendrais pas. Le quotidien peut être usant et il faut savoir en sortir pour mieux apprécier les petits bonheurs qui le composent.

      Supprimer
  8. Je me retrouve exactement dans tout ce que tu dis... Je les aime vraiment plus que tout, et mon homme aussi ! Mais des fois, envie de tout envoyer balader & me faire oublier de tout le monde (du calme, pas de "maman !!" ou pas de "ils sont où ses habits ? Je lui prépare un biberon de combien ? Où as-tu mis ça ? ) ...
    A croire que y'a que moi qui sait tout faire, où tout est rangé, et c'est épuisant à la longue !
    La maison marcherait sans moi ??
    Mon homme bosse, mais arrivé à un moment, le travail, c'est fini... Maman, ça ne s'arrête jamais, le jour, la nuit qu'il pleuve, qu'il neige, qu'il vente ou que tu sois grippé jusqu'à la moelle...
    Ce qui me tue le plus, quand mon homme rentre & me dit : "T'as rien fait aujourd'hui !! "
    Là j'ai envie de lui répondre : "Je te quitte, je te laisse les gosses & démerde toi & on en reparlera quand tu seras en saturation comme je le suis..."
    Mais je ferai tout pour ces bout'dchou ! L'espace d'un instant, j'aimerai remonter le temps pour vivre une journée sans obligations, sans contrainte... Une journée de lycée où seuls mes devoirs étaient la chose la plus pénible de mon existence... Ce n'est que futilités à côté des soucis de parents !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te comprends ! Moi aussi parfois je rêve de revivre juste un moment cette période de ma vie où rien ne comptait à part ma liberté et mes envies. C'est pour cela qu'il ne faut pas oublier de se garder des moments à soi de temps en temps. J'ai la chance d'avoir un homme qui sait prendre le relais quand il le faut, même si parfois je me demande ce qu'ils deviendraient tous les 3 sans moi ^^
      Courage à toi et n'oublie pas de prendre du temps pour toi. Bises

      Supprimer
  9. Exactement, le soir je suis vidée et pourtant tellement comblée !

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...