vendredi 13 novembre 2015

Les parents vont au musée : Clairvaux, L'aventure cistercienne

Quand les enfants ne sont pas là, ce sont les parents qui vont au musée. Lors de notre week-end à Troyes au mois d'octobre, nous avons pu visiter l'exposition Clairvaux. L’aventure cistercienne, présentée depuis le 15 juin à l'Hôtel-Dieu-le-Comte. Il s'agit d'un événement organisé à l'occasion des 900 ans de l'Abbaye de Clairvaux.

"Pilotée par un comité scientifique composé de spécialistes de l’histoire cistercienne, l’exposition invite à découvrir, à travers des documents originaux, manuscrits et objets rares, l’évolution de l’abbaye de sa fondation à sa transformation en prison, sa filiation et son rayonnement européen."


Nous sommes arrivés là par hasard, mais la visite a été très instructive. Même sans être un passionné de religion, on se prend vite au jeu de la découverte de l'histoire de l'abbaye et de la vie des moines. L'exposition est très complète et très fournie. L'entrée est gratuite et des visites guidées sont organisées régulièrement sur différents thèmes. Celle que nous avons suivie nous en a appris un peu plus sur la vie quotidienne des moines, parfait pour nous qui n'avions pas le temps de tout regarder dans le détail.

A travers la visite complète, on découvre notamment l'évolution de l'abbaye, de sa fondation au XIIème siècle avec la création de l'ordre cistercien, en passant par son essor politique, économique et culturel au XIIIème siècle, ses différents transformations au fil des siècles, jusqu’à sa vente par l’État au moment de la Révolution.

• • •

Juste à côté de l'exposition, toujours dans l'Hôtel-Dieu-le-Comte, nous avons également visité la Cité du Vitrail, qui présentait elle aussi une exposition temporaire sur Clairvaux, et plus particulièrement sur les vitraux cistercien. Je ne peux encore une fois que vous conseiller de suivre une visite guidée (elles sont gratuites). 

Une jeune guide sympathique nous a expliqué l'origine des vitraux cistercien, leurs représentations et leurs déclinaisons contemporaines. Le parcours d'exposition de la Cité du Vitrail n'est pas très grand, mais complète bien la visite précédente.


• • •

Enfin, après en avoir appris autant sur Clairvaux, nous nous devions de prolonger la visite avec l'abbaye elle-même. Et cette dernière nous réservait quelques surprises ! L'Abbaye de Clairvaux abrite aujourd'hui une prison. En prenant votre ticket d'entrée et pour des mesures de sécurité, vous laisserez obligatoirement une pièce d'identité. Les photos quant elles sont interdites pendant la visite guidée.

La visite commence par la partie la plus ancienne avec le bâtiment des convers, ces hommes qui vivaient et travaillaient à l'abbaye sans être moines. Les salles récemment restaurées sont sobres mais impressionnantes. Finalement il reste peu de choses de l'époque médiévale. Au XVIIIème siècle, les moines ont tout transformé. Nous découvrons ensuite que Clairvaux a été transformée en prison après la Révolution par Napoléon Ier. Nous visitons alors les anciens bâtiments carcérales. C'est une partie de la visite qui est vraiment marquante, surtout que l'on ne s'y attend pas forcément dans une abbaye. Mais c'est également très intéressant.


Nous n'avons pas croisé de détenus lors de notre parcours, mais nous ne sommes pas ressortis indifférents de cette visite atypique.
• • •
J'espère vous avoir donné envie d'en savoir un peu plus sur l'Abbaye de Clairvaux et sur ses moines. Sachez qu'il ne vous reste plus que ce week-end pour découvrir l'exposition temporaire Clairvaux, L'aventure cistercienne, celle-ci se terminant le 15 novembre. 

L'Abbaye de Clairvaux et la Cité du Vitrail quant à eux, se visitent une grande partie d'année. Vous retrouverez les horaires et les périodes d'ouverture sur leurs sites internet respectifs.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...