jeudi 26 janvier 2017

Less is more (ou la simplicité avant tout)

L'expression "Less is more" pourrait se traduire par "moins, c'est mieux". Personnellement, je vois cela comme une façon de privilégier la qualité à la quantité, de revenir à plus de simplicité.

A t-on vraiment besoin d'accumuler autant ? Ai-je besoin d'un nouveau téléphone quand le précédent fonctionne encore ? Dois-je avoir un dressing autant surchargé, au point qu'il déborde presque et que mon homme a de moins en moins de place pour y ranger ses vêtements ? Me faut-il absolument cette nouvelle lampe design dans mon salon ? Je ne crois pas, ou plutôt je ne le crois plus.

J'ai longtemps pensé que posséder de nouvelles choses me rendrait plus heureuse. Je faisais les soldes simplement parce que tout le monde le faisait. J'achetais des vêtements que je portais à peine, juste parce qu'ils étaient soldés à -70%. Mais je ne me sentais pas comblée pour autant.

Aujourd'hui, quand je regarde ma maison qui déborde presque littéralement de vêtements, de jouets ou d'affaires en tout genre, j'ai l'impression d'être submergée, d'étouffer et je me demande comment nous avons pu en arriver là.


Je suis actuellement dans une période de transition. J'essaie d'alléger mes placards, mon quotidien, ma maison, bref ma vie quoi ! Je ne cherche pas à renoncer à tout du jour au lendemain, ni à devenir 100% autosuffisante. On ne change pas ses habitudes du jour au lendemain. Je cherche simplement à trouver un équilibre qui me convienne. Je ne consomme plus de façon compulsive, mais réfléchie. Et j'avoue que je suis plutôt fière de moi. Car consommer frénétiquement a des conséquences.

Je pense à la planète et aux personnes qui la peuplent. Peut-on en toute conscience continuer à ce rythme quand on sait les dégâts que cela a sur notre santé mais aussi sur celle des personnes qui produisent ce que nous consommons ? Moi je ne le peux plus, alors j'actionne le frein, doucement mais sûrement. 

Je trie, je donne, je jette ce qui est usé... Ce n'est pas encore assez à mon goût, mais je manque surtout de temps pour le faire correctement. A moins que ce ne soit moi qui ne prenne pas assez le temps. En tout cas j'en suis persuadée aujourd'hui, la simplicité est une des clés du bonheur. Less is more ♥


Et vous, qu'en pensez-vous ?



mardi 3 janvier 2017

Rêver, écrire, créer

Pas besoin d'apprendre à rêver. C'est inné, chez chaque être humain. Très jeune nous rêvons à ce que nous deviendrons. Nous rêvons du passé que nous voudrions changer, de l'avenir qu'il nous reste encore à créer, mais aussi du présent que nous pourrions changer. Les rêves reflètent nos espoirs et nos envies d'évasion. En grandissant, certains rêves s'estompent, d'autres sont abandonnés, quand certains résistent et se transforment parfois en réalité.

Depuis longtemps, mon rêve à moi c'est d'écrire un livre, une histoire ou un récit. L'idée de créer un monde auquel personne n'a encore pensé à l'aide de mon imagination, de laisser mon esprit mettre en forme des mots et des phrases pour créer du sens a toujours été une évidence. Ce n'est pas pour rien que je me suis lancée dans l'écriture d'un blog. Je n'ai jamais abandonné ce rêve de gosse. J'ose croire qu'il prendra peut-être forme un jour...

En attendant je vous propose de découvrir un petit texte que j'avais écrit il y a quelques années et publié à l'époque par ici. N'hésitez pas à me donner votre avis !


LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...